Gatsby le Magnifique

The Great Gatsby, roman de F. Scott Fitzgerald, 1925

1 roman, 4 films, 1 téléfilm autant dire que l’histoire inspire beaucoup de monde.

J’en ai beaucoup entendu parler par ma mère qui avait vu le film à sa sortie en 1974, celui avec Robert Redford (c’est son amoureux américain du grand écran). Enfin…. de l’histoire, pas vraiment en fait j’ai surtout entendu parlé de Robert, je ne savais pas du tout ce que ça racontait, du coup, hier soir, hop, direction le ciné pour voir la version 2013 de Baz Luhrmann.

Un de mes amoureux américians du grand écran à moi c’est Léonardo Dicaprio ❤ (oui, j’avais 14 ans quand Titanic est sorti au cinéma, vous comprenez… le coeur qui bat tout ça tout ça), donc je pars à peu près confiante (à peu près parce que je me méfie des reprises… et si j’avais su que c’était la 3eme reprise d’un film ayant repris un roman je me serai encore plus méfiée).

Face à la caissière nous nous appercevons que le film est dispo en 2D ET en 3D. Déjà pas fan du tout de la 3D sur des films où il parait qu’avec la 3D c’est carrément mieux je chouine (pas longtemps) pour qu’on aille voir celui en 2D.

Ticket en main, en retard, après avoir marché 5km pour rejoindre la salle (saloperie de multiplex) nous voilà assis, et plutôt bien placés, face à l’écran.

Résumé selon allociné.fr (oui, quand c’est moi qui raconte j’en dis souvent trop, ou pas assez de peur d’en dire trop) :

Printemps 1922. L’époque est propice au relâchement des mœurs, à l’essor du jazz et à l’enrichissement des contrebandiers d’alcool… Apprenti écrivain, Nick Carraway quitte la région du Middle-West pour s’installer à New York. Voulant sa part du rêve américain, il vit désormais entouré d’un mystérieux millionnaire, Jay Gatsby, qui s’étourdit en fêtes mondaines, et de sa cousine Daisy et de son mari volage, Tom Buchanan, issu de sang noble. C’est ainsi que Nick se retrouve au cœur du monde fascinant des milliardaires, de leurs illusions, de leurs amours et de leurs mensonges. Témoin privilégié de son temps, il se met à écrire une histoire où se mêlent des amours impossibles, des rêves d’absolu et des tragédies ravageuses et, chemin faisant, nous tend un miroir où se reflètent notre époque moderne et ses combats.

The Great Gatsby, 1926, première adaptation cinématographie

Haaaaaa! les années folles, j’adore cette époque, ses costumes, sa musique.

Le rideau souvre (c’est une image, il n’y a pas de rideau au cinéma) et là… putain, je suis devant Moulin Rouge… la même intro, le même rythme, le même style. Enfin, « même »… Moulin Rouge fait partie des films que je connais par coeur (oui, j’avais 17 ans, bon, ça va hein!) et je peux vous dire que ce n’était qu’une pâle copie.

Bref, le film continue… donc là je comprends vite que TOUT le film ne sera, dans le style, qu’une pâle copie de Moulin Rouge. « ouais, mais c’est le même réalisateur » m’informe-t-on à ma droite… d’accord… qu’il y ait une marque de fabrique je comprends… MAIS LA!! ça donne ‘impression qu’il a eu le deuxième à prix cassé.

Je ne vous parle pas du final, déjà pour ne pas spoïler les 3 personnes qui liront cette article (big up à vous les copines!) et surtout parce que… c’est une pâle copie du final de Moulin Rouge (non, je ne me répète pas. Et puis c’est lui qui a commencé).

Finalement, ce que je peux en dire, c’est que peut-être que les fans de 3D trouveront leur compte dans certaines scènes de fiesta, qu’il y a quelques belles robes et plein de paillettes mais le fond est vide.

Je ne me suis attachée à aucun des personnages, je n’ai pas versé une seule larme (je ne vais jamais au cinéma sans un paquet de mouchoir dans la poche). Bref, c’était fade, un peu comme ce champagne dont on avait tant parlé, qui pétille sur la langue mais s’évapore ne laissant aucun souvenir à tes papilles à peine avalé…

Résultat des courses, je me suis dégôtée le Great Gatsby de 1974 avec l’amoureux de ma maman dedans, on verra si ça me fait plus d’effet.

Photos :  les affiches de film viennent du blog : Certified Originals…. Le Blog qui rend à César ce qui appartient aux Oscars !
 
                   la couverture du livre du blog : Slavia Vintage
Publicités

Publié le 21 mai 2013, dans Très cher Journal,..., et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

la vie en livre

parce qu'à l'heure de la crise rien ne vaut un bon livre pour s'évader, je me propose de vous faire découvrir mes lectures et mon avis sur celle-ci... bien entendu je ne me prétends pas critique littéraire.

Le souffleur de mots

Des mots et des photos sur la nature et sur l'Humanité

La Rue du Sabot

Association Lilloise de danses traditionnelles

Pomme au four... et au moulin

Spécialisée en rien, donc en tout!

Fais Découvrir Ton Son

Cette page a pour but de mettre la lumière sur des artistes indépendants et peu diffusés dans les médias, mais avec des productions de qualité dans tous les styles.

Le blog d'un odieux connard

Qu'il est bon d'être mauvais.

Orion en aéroplane

Blog culturel

Journal contre la #PesteBrune

par Mister GdeC, Gauchiste, Antifasciste et Libertaire. je me radicalise sur les internets. Chasseur de #haters. Du fight et des bisous.

La carotte est cuite

Les tribulations d'une apprentie bec-sucré un brin fainéante.

lehuitiemeblog

Chassez le naturel il revient au canot

140.000 Caractères

Analyse subjective d'une vie ordinaire.

Morve d'azur (et lichens de soleil)

Quelques mots sur des livres...

Raconte moi l'Histoire

Vulgarisée et souvent vulgaire.

Dans ma blouse

Penser pour mieux panser. Un blog infirmier.

Mode By Sand

Blog d'une Lilloise passionnée de mode et de fait main !

Ma Cuisine et Vous

Quelques recettes juste pour vous

Rituximab_oul

Un infirmier dans la jungle de la santé

existence!

Le site de Jean-Paul Galibert

Les petites mailles d'Adé

Bienvenue dans mon petit atelier tricot-crochet-couture! Attention à ne pas vous piquer avec les aiguilles qui traînent!

moneyade's Blog

The greatest WordPress.com site in all the land!

Pimp My Tips

Mes essais nailartistiques...

Docteur Nova

"Ce sera difficile..." Tant que c'est pas impossible! ;-)

Le jardin de Natiora

Blog littéraire

%d blogueurs aiment cette page :